Comment apprendre efficacement le solfège ?

Bienvenue dans ce nouvel article où il sera question d’art, du quatrième art plus précisément : la musique.

La musique est cet art qui dresse les foules, sous ses différentes formes et variétés.

Sa bonne pratique nécessite la connaissance et le respect d’un certain nombre de principes théoriques et pratiques dont le solfège.

Ainsi, il est donc important d’apprendre le solfège pour bien faire de la musique ou simplement, pour faire des critiques bien construites et pertinentes.

Dans cet article, nous aborderons le solfège au travers de ses moyens d’apprentissage ainsi que des avantages inhérents à sa connaissance.

Qu’est-ce que le solfège ?

Question normale, puisque c’est de cela qu’il s’agit dans le présent article !

Mais avant de définir le solfège, faisons un bref rappel de ce qu’est la musique.

Qu’est-ce que la musique ?

La musique est l’art, l’activité culturelle qui consiste à combiner sons et silences dans des unités de temps pour donner un résultat agréable à l’écoute.

Ses composants principaux sont le rythme, la hauteur, les nuances, et le timbre.

La musique se décline en plusieurs formes qui ont leurs particularités et leurs exigences.

De façon générale, la pratique de la musique nécessite souvent la connaissance voire la maîtrise du solfège.

Cette maîtrise peut notamment se faire via une école de musique.

Comment définir le solfège ?

Le solfège est une méthode d’apprentissage musical dans laquelle il est majoritairement question de lecture et d’audition musicale.

Dans sa forme purement théorique, le solfège constitue l’étude du rythme, de l’harmonie, et de la mélodie.

Vu l’importance du solfège qui transparaît clairement, est-ce possible de faire de la musique sans en connaitre les rudiments ?

La musique sans solfège, est-ce possible ?

Il est bien possible de faire de la musique sans connaître le solfège.

En effet, le solfège est propre aux rythmes occidentaux et ne peut être utilisé pour noter les musiques d’Afrique, d’Asie, ou d’Europe de l’Est.

Aussi, n’avez-vous pas besoin du solfège (support écrit) si vous voulez juste travailler les rythmes, les accords, et travailler de façon orale.

Pourquoi apprendre le solfège ?

Cela va sans dire que vous avez besoin de bonnes notions en solfège si vous voulez véritablement faire de la musique.

Il vous est alors indispensable d’apprendre le solfège pour pouvoir décoder les notes musicales et même composer vos propres chansons.

Comment peut-on alors apprendre le solfège ?

Quels sont les moyens disponibles pour apprendre le solfège ?

Pour apprendre le solfège, plusieurs possibilités vous sont offertes, et nous avons choisi deux d’entre elles à vous présenter :

  1. cours et leçons de solfège : des enseignements que vous aurez à suivre avec un encadreur qui vous donnera les rudiments en terme de solfège ;
  2. jeux et exercices de solfège : des jeux que vous pouvez utiliser pour comprendre la lecture et l’écriture des notes musicales par vous-même.

Quel est le meilleur moyen pour apprendre le solfège ?

Des deux moyens précédemment cités, l’apprentissage avec les jeux et exercices de solfège est celui que nous vous recommandons le plus.

Avec cette technique, vous êtes plus au contact des partitions musicales et vous comprenez plus vite tout en vous amusant.

Il se pose, à bien de niveaux, la question de savoir à partir de quel moment il faut commencer à apprendre le solfège.

Quand apprendre le solfège ?

La réponse à cette question est toute simple : l’on peut apprendre le solfège à tous les âges.

Que vous soyez enfant, jeune, ou moins jeune, vous pouvez apprendre le solfège, et le comprendre si vous vous appliquez bien.

Voilà présentés les contours et détours du solfège.

On se dit à la prochaine, sur music-shared.fr.

Musicalement vôtre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*